spacer
spacer

L'art cinétique de Gérald Corbaz

spacer
Je vous souhaite une bonne visite de ce site, qui est en évolution.

Donnez-moi votre avis par E-mail, par un mot dans le "Livre d'or", ou par vote.

Je vous remercie pour l'instant que vous allez passer en ma compagnie.
header
Menu
Accueil
Présentation
Réalisations
Galerie photos
Atelier
Nouvelles
Liens
Livre d'or
Me contacter
Recherche
 
Accueil arrow Réalisations arrow Vertige

Vertige
Matériaux Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Vertige est construite de bois de chêne pour les piéces principales, à savoir la base,  la platine principale et les cames à fourches mobiles. Toutes les piéces sollicitées mécaniquement (bielles, pignons, leviers) sont réalisées en noyer. Classiquement, tous les axes sont en acier ou en laiton et sont portés par des roulements à billes, roulements à aiguilles ou des douilles de laiton. Un  tube de verre guide les billes poussées verticalement par le piston et un deuxième tube réceptionne les billes au retour avant l'alimentation dans la première came à fourche mobile.

Données techniques Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Cette machine mesure 65 cm de haut, 40 cm de large et 16 cm de profond. Elle se présente sur une table parfaitement horizontale, car la verticalité de la descente est primordiale.
 Pour chaque révolution des mécanismes de montée, deux billes arrivent au sommet avec un demi-tour de décalage. La première est poussée dans le tube de verre par un ensemble piston/palonnier/ fausse-bielle/bielle-manivelle et la seconde monte à l'aide des cames à fourches mobiles, actionnées par un mouvement alternatif assuré dans son calage par une cascade de pignons.
Le mouvement de fourches asservies aux cames est gravitaire dan le sens de montée-descente, mais avec un rappel supporté par un ensemble de levier à galets et contre-poids, dans le but de fermer les fouches en fin de course alternative.
 Lorsque chaque bille mûe par les cames arrive en position haute, une étoile d'éjection à 4 branches dévie les billes vers l'unique conduit de chute. La descente des billes est très rapide et une chicane mobile, nommée "virgule", en stabilise la vitesse.
 Le moteur est logé dans la partie large de la base.

Historique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Vertige comme "victoire", car c'est mon premier mouvement alternatif de montée des billes. L'esquisse floue de ce mécanisme dormait depuis un certain temps dans un fichier. L'inspiration des soirées de l'hiver 2006-2007 me permit de dessiner et de concevoir cette nouvelle machine. Elle doit son nom à sa forme élancée et un chemin de retour des billes très pentu.

spacer

 
www.jbgalerie.com
Gérald Corbaz 2007
spacer